MESSAGE DE LA PRÉSIDENCE DE L’INTERRÉGION

Un ami en toutes saisons

JESUS NEVER ALONE

« Nous tous – à un moment donné – arriverons à comprendre que nous pouvons compter seulement sur une poignée de gens, mais en fin de compte, exclusivement sur notre grand frère, Jésus-Christ – car il est le seul ami qui peut nous libérer de l’angoisse causée par nos plus grandes craintes : la mort et la séparation de nos proches. »

Pendant cette période de Pâques – quand nous méditons sur le Sauveur : Sa vie, son sacrifice et sa résurrection – Ses paroles contenues dans Jean 15:13 semblent avoir un sens très particulier : « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis ». 

Avez-vous jamais pensé à combien de bons amis vous avez réellement?

Ou qui est votre meilleur ami?

Il y a quelques mois, j’ai pu reprendre contact, par vidéoconférence, avec quelqu’un qui était un très bon ami autrefois – mais avec lequel je n’avais plus de contact pendant presque deux décennies. Il avait pris des décisions dans sa vie qui avaient fait que plusieurs de ses « bons » amis, y compris moi-même, décident de ne plus être proches de lui. Pendant cette vidéoconférence, nous étions en train d’essayer de nous mettre au courant de choses qui se sont passées pendant presque 20 ans de notre vie quand on n’était plus proches. Il a ensuite appelé son plus jeune fils, qui est apparu sur l’écran en train de sourire, et puis il a dit en me pointant du doigt : « Fils, je te présente le meilleur ami de ton père! » À cet instant, j’ai ressenti un mélange de joie en apprenant qu’il me considère toujours comme son meilleur ami – et de chagrin sachant que je l’avais abandonné, peut-être au moment où il avait le plus besoin de moi. Nous avons, depuis lors, rallumé la flamme de notre précieuse amitié. 

Si nous faisons bien attention, nous nous rendrons compte que nous avons tous différentes sortes d’amis : les amis dans «le bonheur », lesquels seront là si nous avons quelque chose à offrir. Les amis dans « le malheur », lesquels se présenteront tout à coup pour compatir à certains moments difficiles que nous traversons. Il y a aussi des amis de « circonstances », lesquels interagiront avec nous tant que nous travaillons, étudions ou même servons ensemble, mais disparaitront de notre vie quand nous ne sommes plus tout près pendant plus longtemps. De nos jours nous avons ce qu’on appelle les amis de « médias sociaux », lesquels « aimeront » et feront même un commentaire sur nos photos et nos messages, mais qui resteront peut-être essentiellement dans une relation superficielle.

Quoique nous devions apprécier et chérir toutes sortes d’amitiés et essayer d’être amical envers tous, lorsque les nuages sombres arrivent dans notre vie et nous sentons que nous ne pouvons pas seuls endurer l'épreuve de la vie, cette question fondamentale se pose:

Sur qui puis-je réellement compter? 

Nous tous – à un moment donné – arriverons à comprendre que nous pouvons compter seulement sur une poignée de gens, mais en fin de compte, exclusivement sur notre grand frère, Jésus-Christ – car il est le seul ami qui peut nous libérer de l’angoisse causée par nos plus grandes craintes : la mort et la séparation de nos proches. 

« Car voici mon œuvre et ma gloire : réaliser l’immortalité et la vie éternelle de l’homme. » (Moïse 1: 39)

Grâce à son expiation et à sa résurrection, nous avons la certitude de recevoir des corps immortels (1 Co. 15: 21-22) et la possibilité de vivre avec nos proches pour l’éternité en mettant son Évangile en pratique et en recevant ses ordonnances du temple. (La photo, qui se trouve dans le plan de l’interrégion, d’une famille entrant dans l’enceinte du temple)

Comment pouvons-nous faire preuve d’une profonde gratitude au Seigneur pour son amitié parfaite ?

Il donne la réponse dans Jean 15:14: « Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande ».

Dans notre Plan de l’interrégion, on nous demande d’augmenter notre foi (par conséquent notre amitié) en Jésus-Christ en :

- Améliorant l’observance du jour du sabbat ;

- Détenant dignement une recommandation à l’usage du temple et en participant à l’œuvre du temple ; et

- Lisant et méditant le Livre de Mormon quotidiennement.

Puissions-nous décider de faire ces choses que le Seigneur nous a commandées – lesquelles fortifieront notre foi au Sauveur et notre amitié avec lui. Nous apprendrons alors qu’il a été – et continuera -- à être notre meilleur ami en toutes saisons de notre vie.